Le portrait est à la fois la marque de l’identité et le masque qui la cache. L’artiste est ici à la recherche de l’intérieur des visages, des visages en creux.